Skip links

Exposition Mateneen à l’ENAD à partir du 19 avril 2022

L’ENAD va acueillir du 19 avril au 27 mai 2022 l’exposition itinérante Mateneen proposée par l’Oeuvre Grand-Duchesse Charlotte dont le sujet est les migrations.

L’ENAD accueille cette exposition pour aborder et traiter en classe le sujet de la migration. La thématique de la migration est pour le Luxembourg, pays multiculturel par excellence, depuis toujours, et de par les événements récents,  un sujet qui nous concerne tous et qu’il convient aussi de traiter en classe.
3 photographes ont été sélecvtionnés pour documenter cette thématique : Ann-Sophie Lindström, Patrick Galbats et Sébastien Cuvelier.

L’objectif principal des artistes n’était pas de montrer les expériences insoutenables, la souffrance et l’horreur, mais de montrer, loin des idées préconçues, ce que ces personnes ressentent et pensent, leurs histoires, leurs espoirs . Le résultat est une lecture attentive de ces photographies, des extraits qui montrent les expériences vécues, notre société et les différences de part et d’autre, dans le but d’élargir les horizons de chacun.

L’idée est de permettre aux apprenants de mieux comprendre la diversité présente dans notre société, d’acquérir les connaissances nécessaires pour se forger une opinion, pour combattre les stéréotypes et les préjuges et promouvoir ainsi un meilleur vivre ensemble en milieu scolaire.

Voilà pourquoi l’exposition se situe dans les parties communes de l’école pour être en permanence accessible comme un reflet de la société luxembourgeoise où se mélangent aussi  en permanence les hommes et les femmes d’ici et d’ailleurs.

L’exposition n’est pas uniquement réservée aux classes de l’ENAD, mais elle peu être visitée par d’autres classes après demande. Afin de pouvoir organiser l’accueil de classes externes, les enseignants intéressés par une visite sont priés de s’adresser auparavant par email à Madame Elisabeth Trierweiler (elisabeth.trierweiler@enad.lu) .
Le mardi 26 avril une formation continue pour une intégration pédagogique de l’exposition est proposée par le Centre d’éducation interculturelle – IKL. (Renseignements auprès de Madame Trierweiler )